Briac Lédan, 22 ans, jeune réalisateur cinématographe de Lanvénégen a été mis à l’honneur, récemment, à Pontivy, lors du vernissage de la nouvelle exposition sur le sculpteur Gaston Schweitzer, mise en place au château des Rohan par l’association Liber Terre et la ville de Pontivy. Pour l’occasion, il a en effet présenté son film intitulé «Gaston Schweitzer, sculpteur des deux rives», dont l’illustration musicale originale était assurée par Yann-Fanch Kéméner.

Ce documentaire évoque le double attachement de l’artiste aux rives de la Seine à Paris et du Blavet en Bretagne. Un travail remarquable qui lui a valu des applaudissements nourris de la part du public et les félicitations des personnalités présentes au vernissage.

Études à Rennes
Après avoir obtenu sa licence «art du spectacle, études cinématographiques» à l’université de Rennes II, Briac Lédan a souhaité rester en Bretagne. Nombreux sont ceux qui lui ont conseillé d’aller travailler à Paris, mais lui reste convaincu qu’il y a de nombreux projets à réaliser dans la région. L’association Les Vidéonautes de Lorient lui a offert ses premiers contrats comme technicien sur différents projets audiovisuels, ce qui lui a valu, l’an dernier, d’être le lauréat d’un concours vidéo sur le thème du monde rural à Gourin.

La confiance des producteurs
«Les producteurs m’ont fait confiance», dit le jeune réalisateur. «Ils m’ont permis de travailler en autonomie pour cette première réalisation professionnelle. Nous avons coécrit le scénario du film avec Didier et MarielleGiraud, concepteurs de l’exposition, mais j’ai ensuite assuré, seul, toute la partie technique film, du tournage au montage. Mon défi était de réaliser un documentaire à la fois informatif et artistique. Et les gens l’on perçu comme tel» dit Briac satisfait.

«J’ai été très touché par les félicitations du petit-fils du Sculpteur, Gérard Catellanni, présent à Pontivy, le jour du vernissage». «Les films sont faits pour être vus. C’est une énorme chance pour moi que ce documentaire soit diffusé dans un lieu aussi fréquenté que le château des Rohan». Briac Lédan espère à présent que ce film sera, pour lui, un tremplin pour l’avenir.

Contact E-mail: ledan.briac@yahoo.fr