Toujours autant de fidèles et la même ferveur sur les hauteurs de Saint-Mélaine, pour assister à la messe dominicale à la chapelle. De même, le public a été nombreux à participer aux animations de la fête locale. Il en est un pour qui cette journée a eu un goût différent.

C’est Jean Stanguennec qui présidait cette édition 2009 pour la dernière fois, après avoir passé vingt ans à la présidence de l’association. « J’ai décidé d’arrêter et les membres du comité en ont été informés lors de notre dernière assemblée de mars. J’estime que vingt ans de présidence, ça suffit. Il faut savoir passer le témoin », a-t-il expliqué.

Avez-vous préparé votre succession ?
Sincèrement, non, mais je suis sûr que des candidats se manifesteront lors de notre assemblée générale de mars 2010. Je ne peux pas imaginer qu’un quartier aussi dynamique que le nôtre n’ait pas la volonté d’assurer la continuité de nos activités.

Sur ces vingt années de présidence, quel aura été votre meilleur souvenir ?
C’est incontestablement lorsque la fête était animée par des jeux interquartiers de la commune, mais aussi de celles voisines comme Le Faouët et Berné par exemple. Quelle ambiance ! Désormais, je serai l’un des vingt et un membres du conseil d’administration. Une page va se tourner, mais je reste dans la famille !