Dans la commune, le haut-débit couvrait, jusqu’à jeudi dernier, environ trois quarts des lignes des abonnés au téléphone depuis 2006. Restait encore quelques quartiers de la commune, éloignés du répartiteur téléphonique comme au Lijou ou encore à Quilloten, ce problème devrait être résolu à la fin du mois.

Le haut-débit dans l’Est de la commune

Pour permettre à tous d’accéder à cette technologie, le conseil général du Morbihan a donc lancé un plan d’aménagement numérique du département. Depuis quelques semaines, des travaux d’enfouissement d’une ligne en fibre optique ont donc permis de relier le répartiteur de toutes les lignes concernées.

Le haut-débit sera disponible sur les quartiers du Lijou, Loge-Coucou et de Quilloten, à la fin du mois de mars, mais il d’or et déjà possible de vérifier, via le site du conseil général, l’éligibilité de sa ligne et permettre ainsi l’installation du haut-débit sur ces lignes jusque-là connectées à internet par le biais de modem bas débit. Habitants, artistes locaux, mais aussi agriculteurs pourront, dans quelques jours, profiter pleinement d’une connexion internet comme les autres habitants de la commune. Reste encore le quartier des Kaolins à connecter au répartiteur de Guiscriff, pour que toute la commune puisse profiter de ces services.