Samedi matin, la médiathèque accueillait Sylvie De Hulster, artiste peintre et illustratrice, qui exposait tout au long du mois quelques-unes de ses Å“uvres. Parmi ses travaux, on pouvait remarquer trois recueils de poésies illustrés de belle manière par l’artiste, ainsi qu’un recueil de photos, de dessins et de textes. «C’est Laïta Blues, un ouvrage auto édité, une autre de mes idées que je voulais développer», explique l’artiste. Et des idées, il semblerait qu’elle en ait beaucoup.

Sylvie participe en effet activement aux projets portés par l’association La Boîte à lettres, installée à Clohars-Carnoët, qui s’est lancée dans la micro édition. «L’un de nos objectifs est d’aider l’écrit du cÅ“ur à s’exprimer et pour cela, il n’est pas possible de faire autrement que de lancer nous-mêmes nos ouvrages». Sous le nom des Armoricaines Éditions, sont donc déjà parus l’an passé cinq ouvrages dans la première collection de l’association, intitulée Les poémiers. «Ce sont là surtout des poèmes de Marie-Pierre Demon, Yann Venner et Christian Hersan, illustrés par Nicolas Péron et moi-même». Samedi matin, les visiteurs avaient aussi l’occasion de découvrir en avant-première leur dernier ouvrage, premier titre de la nouvelle collection Carnet devie: Coquephobie, un ouvrage où souvenirs de Kabylie et l’histoire d’un coq se mélangent.

Pratique : Association La Boîte à lettres, les Armoricaines Éditions, Penhars, 29360Clohars-Carnoët :: www.balplouay.com