En introduction au conseil municipal, lundi dernier, les élus accueillaient les représentants de la commission municipale des jeunes. Ceux-ci ont organisé le 13juin , une manifestation à la salle des fêtes avec objectif de reverser les bénéfices au profit des enfants d’Haïti. «Les enfants ont géré l’organisation de la fête, de la conception de l’affiche à sa distribution et jusqu’au nettoyage final de la salle», soulignaient les élus référents. Ils ont donc profité de cette dernière séance du conseil avant l’été pour remettre la somme de 127€ à la commune qui aura la charge de reverser cet argent, via une subvention exceptionnelle, à un organisme Å“uvrant pour les enfants d’Haïti. Pour l’occasion, les enfants ont aussi collecté deux sacs de livres qui seront envoyés sur place. Cette action solidaire a été saluée par les applaudissements des élus municipaux.

Compteur électrique, place de la Fontaine: un compteur électrique va être installé place de la Fontaine, afin de remplacer le compteur forain installé ponctuellement pour l’organisation des fêtes. Un forfait de 50€ par jour d’utilisation sera demandé aux associations organisatrices.

Décisions modificatives:
Le reste à payer pour l’école numérique rurale, 3.000€, mais aussi des travaux non prévus dans les bâtiments locatifs, entraînent une modification budgétaire.

Aménagement foncier: Dans le cadre de l’étude d’aménagement foncier, le conseil est appelé à donner un accord de principe et à prendre une délibération. Les élus soulignent que la délibération proposée est mal formulée. «Dans les faits, nous gardons la main, souligne Alain Péron, le référant, la délibération est un engagement juridique pour ne pas bloquer le dossier». Avec un vote contre et cinq abstentions, le conseil valide la délibération en ajoutant «Tout ou partie des travaux», à la place de «l’ensemble des travaux». Les travaux sur les routes de Kerdelec, Ster Lé dans sa partie basse, Saint-Georges et Rozengat ou encore Caraizic est attribuée à l’entreprise Brulé Weicker pour un montant de 23.656€HT.

Convention conseil général-médiathèque. Après la disparition du bibliobus, les élus ont eu à se prononcer sur la nouvelle convention proposée par le conseil général concernant le fonctionnement des prêts de documents pour la médiathèque. Les conditions d’engagements propres à la commune sont largement garanties, comme l’ouverture d’au moins quatre heures par semaine ou encore la surface de la médiathèque. «Notre médiathèque fait plus de 120m² et est ouverte six jours sur sept. C’est l’une des médiathèques qui propose les plages horaires les plus grandes du département», soulignait MmeMounier. La convention est donc adoptée.

Plan communal de sauvegarde
Déclinaison locale du plan Orsec (secours des victimes); un plan doit être mis en place dans la commune. Il devra permettre d’identifier les risques majeurs et de présenter une organisation des méthodes à mettre en oeuvre. Une commission municipale ouverte aux habitants va être créée pour travailler sur ce dossier.

Emprunt travaux du stade
Afin de régler le solde des travaux du stade (montant total des travaux de 140.000€), il convient de faire un emprunt de 60.000€. «Les subventions n’ayant pas été à la hauteur de ce que nous espérions, environ 40% de subventions, il nous faut donc emprunter», soulignait MmeMounier.

Aliénation chemin rural à Kériel
Une demande d’aliénation d’un chemin rural inutilisé et en friche aux abords du village de Kériel a été présentée aux élus. Ils donnent un avis favorable pour la mise en place d’une enquête publique.

Cantine scolaire
Au vu du nombre important d’impayés à la cantine scolaire, les élus se sont renseignés sur le fonctionnement des cantines de Priziac et Berné. Une expérimentation de prélèvement automatique va être mise en place pour l’année 2010-2011.

Ty Bus.
Le bilan du fonctionnement du service de ramassage pour se rendre au marché du Faouët, tous les quinze jours, a été présenté. Il est globalement positif, avec 179 voyages effectués sur onze mois. «C’est un outil qui crée du lien et qui permet vraiment d’offrir un service utile et apprécié», ont souligné les élus. L’an prochain, la part financière de la commune double, les élus décident néanmoins de maintenir le service.